Plus de visiteurs, plus d'inscrits sur votre blog !!

Accédez à la bibliothèque de ressources gratuites pour blogueuse 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

« Avant de commencer, je tiens à m’excuser de ne pas vous avoir écrit depuis aussi longtemps. »

 

Vous avez déjà vu ce genre de phrase sur des blogs ? Quelle réaction cela engendre chez vous ?

A- Merci pour cette attention, c’est vrai que tes articles m’ont manqué.

B- T’as intérêt à avoir une bonne excuse, sinon je ne reviendrai plus te lire.

C- Ah bon, tu étais partie ? De toute façon j’ai trouvé d’autres blogs plus intéressants et qui sont réguliers, eux !

D- Non mais on s’en fout, genre t’as cru qu’on t’aimait.

 

Ça fait presque 3 mois que je n’ai pas blogué. Du coup, je me demande s’il faut que je m’excuse auprès de vous ? Je me suis posé cette question tandis que je recommence à avoir un peu de temps pour écrire de nouveaux articles (enfin, a priori).

 

trucs-de-blogueuse-desolee

 

Pour quelles raisons s’excuser ?

En général, on s’excuse pour une faute que l’on a commise, quand on n’a pas tenu une promesse, lorsque l’on a déçu ou fait du mal à quelqu’un.

Alors, un blogueur aura ainsi une raison de s’excuser de son absence s’il avait prévu de tenir un certain rythme de publication et qu’il ne l’a pas respecté : c’est une sorte de promesse qu’il fait à ses lecteurs, si l’on puit dire.

Et s’il ne prévient pas forcément de sa fréquence de publication, il n’y a pas vraiment de promesse faite, alors le fait de publier tous les jours puis plus rien pendant des mois peut-il faire l’objet d’excuses également ?

 

De mon côté, je vous avais donné le contenu de ma ligne éditoriale : je vous avais dit que j’avais vocation à publier tous les 2-3 jours, voire tous les jours si je le pouvais. Avec presque 3 mois d’absence, cela fait environ 30 articles en moins que ce qui était prévu !

Mais au final, comme c’est moi qui décides du sujet des articles à paraître, vous ne savez pas forcément ce que vous avez loupé. Il y a peut-être un manque à gagner, mais vous n’êtes pas vraiment lésé car vous n’attendiez rien de particulier, je n’avais pas donné de liste de futurs articles.

 

Des excuses que si l’on regrette ?

On s’excuse auprès de quelqu’un quand on pense avoir fait une erreur ou l’avoir blessé, on n’attend pas forcément qu’il se plaigne pour le faire. Donc doit-on faire des excuses à partir du moment où l’on regrette quelque chose ?

Alors, est-ce que je regrette de ne pas avoir publié pendant 3 mois ?

La réponse est oui et non : oui car dans un monde idéal j’aurais voulu pouvoir gérer tous mes projets annexes en plus de mon blog, mais en réalité, je ne pouvais pas tout faire à la fois, donc non je ne regrette pas de ne pas avoir écrit d’article pendant 3 mois. En fait, la seule personne que j’ai frustré ici c’est moi : je regrette de ne pas avoir respecté mon rythme de publication, de ne pas avoir apporté de nouveautés sur mon blog, de ne pas avoir animé mes réseaux sociaux… parce que j’aurais voulu faire les choses bien.

 

Et ne pas s’excuser du tout ?

A une soirée où j’étais invitée, j’ai entendu un des convives dire en arrivant : « Désolée, je voulais acheter du champagne mais il n’y avait plus la marque que je voulais. »

Euh… dans ce cas-là, il vaut mieux ne rien dire non ? Vaut mieux venir les mains vides et ne rien dire, que de dire « tu aurais pu avoir un super truc, mais en fait non ».

 

Peut-être qu’il vaut mieux ne pas du tout s’excuser des fois, car vos lecteurs n’auraient peut-être même pas remarqué votre absence et cela ne pourrait que le mettre en évidence.

Et puis après tout, c’est votre blog et vous y faites ce que vous voulez.

 

trucs-de-blogueuse-out-of-office

 

Faut-il donner les raisons de son absence ?

Si on fait la comparaison avec les excuses en général, on pourrait penser que le fait d’expliquer les raisons de son absence revient un peu à se justifier, mais je le vois plutôt comme un partage de ce que l’on a fait pendant tout ce temps, un peu comme lorsque l’on n’a pas vu un ami pendant longtemps et que l’on se raconte les dernières nouvelles.

Alors voilà ce qu’il s’est passé ces 3 derniers mois :

  • j’ai écrit mon livre (comme je vous en parlais dans l’article sur mes 2 ans de blog),
  • je me suis ensuite reposée et revu mes proches (car je n’ai pas eu beaucoup de temps pour les voir pendant que j’écrivais mon livre),
  • j’ai terminé certains projets en cours pour des clients,
  • j’ai fait ma comptabilité,
  • j’ai optimisé mes newsletters,
  • je suis partie en vacances en Italie (à Florence et à Pise),
  • et j’ai refait le design de mon blog (comme vous avez peut-être dû le remarquer).

 

Le plus important n’est pas de se justifier, mais de prendre la responsabilité de ses actes. Ainsi, je ne dis pas que je n’ai pas blogué parce que j’étais obligée de faire ma compta, de m’occuper des projets de mes clients ou de me reposer, mais parce que j’ai fait le choix de le faire (ou plutôt de ne pas le faire). J’ai choisi de ne pas écrire de nouveaux articles pendant 3 mois car je voulais privilégier le reste.

Bien sûr, je ne pensais pas que cela allait durer aussi longtemps, mais lorsque l’on prend l’habitude de ne plus écrire, il est plus difficile de s’y remettre, comme j’avais déjà pu m’en rendre compte il y a 6 mois lorsque je n’arrivais plus à écrire.

 

Des perspectives d’amélioration

Des excuses ne valent rien si on ne dit pas que ça va changer, qu’on va s’améliorer.

Alors même si je ne me suis pas (encore) excusée, je vous dis que je vais essayer d’être plus régulière ici. Pas parce que j’ai peur que vous m’en veuilliez, mais tout simplement parce que ça me manque. Ça me manque d’écrire, d’échanger avec vous ici ou sur les réseaux sociaux, d’optimiser mon blog, de regarder mes stats évoluer selon mes actions… Je dis que je vis pour bloguer car j’adore ça !

 

Envers qui s’excuser ?

On peut dire qu’il y a plusieurs sortes de lecteurs :

  • les plus fidèles, ceux qui lisent pratiquement tous les articles d’un blog et qui connaissent même un peu de la vie privée du blogueur, notamment grâce aux partages qu’il peut faire en plus sur ses réseaux sociaux,
  • ceux qui lisent occasionnellement un blog et sont là surtout pour le contenu et non pas pour le blogueur,
  • ceux qui tombent par hasard sur le blog au cours de recherches sur Google ou bien grâce à des partages sur les réseaux sociaux et ne reviennent pas forcément sur le blog.

Pour la première catégorie, on aurait envie de s’excuser, car certains peuvent même s’inquiéter (j’ai eu des messages dans ce sens lors de ma dernière panne d’écriture). Pour les autres, cela ne les ferait ni chaud ni froid, voire certains peuvent même s’énerver en disant « tu fais ce que tu veux, pas la peine de t’excuser » (autre variante de la réponse D vue plus haut).

Vous avez envie de faire plaisir à quelle catégorie, vous ?

 

Je m’excuse vraiment…

Bon, tout ça pour dire que je vous présente mes excuses, non pas parce que je n’ai pas écrit depuis longtemps, car comme je le disais, je ne pense pas que vous ayez été lésés, mais plutôt parce que du coup je n’ai plus eu le temps non plus de répondre à vos commentaires et à vos mails.

Dans ces derniers cas, vous attendiez quelque chose de ma part, et même si au final je ne suis pas obligée de vous répondre, ça m’embête de ne pas avoir pu vous aider. J’essaie d’y répondre petit à petit, mais cela prend du temps, car plus j’y réponds, plus je reçois de nouveaux messages (les réponses à mes réponses en fait).

 

A vous de jouer

Que pensez-vous du fait de s’excuser auprès de ses lecteurs lorsque l’on a été absent sur son blog ? Vous choisiriez la réponse A, B, C ou D ? Dites-moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

 

 

 

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis plus de 15 ans et partage ses compétences dans le blogging et le marketing digital.
Ancienne responsable e-commerce pour une marque de luxe, elle est l'auteure du livre "Augmenter le trafic de son blog" paru aux Editions Eyrolles.
Elle s'adresse à tous ceux dont la passion est le moteur.
Voir sa description détaillée.
close
trucs-de-blogueuse-fiches-slide-in-inspiration-blogueur-livre

Vous avez une panne d'inspiration ?
Téléchargez gratuitement le livre " 60 blogueurs donnent leurs sources d’inspiration "