Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Ceci est un article sponsorisé.

 

Je vous ai dit que j’avais gagné mes premiers cent euros sur mes blogs grâce à des articles sponsorisés.

Je vais vous montrer comment écrire un article sponsorisé, en en écrivant un directement ici : c’est un peu l’histoire de l’oeuf ou de la poule ! (ou du chien qui se mord la queue, au choix) ^^

Pour illustrer cet article sponsorisé, on va voir comment ça se passe avec la plateforme de monétisation SeedingUp.

 

Qu’est-ce qu’un article sponsorisé ?

Pour plus de détails sur comment fonctionne un article sponsorisé, je vous invite à aller voir mon autre article sur le lien ci-dessus.

En gros, en 1 phrase : on vous rémunère pour écrire un article sur votre propre blog.

 

Comment écrire un article sponsorisé ?

Vous devez écrire un article sponsorisé comme vous écririez n’importe quel autre article de votre blog : le but est en effet de toujours proposer à vos lecteurs du contenu de qualité (sinon vous risquez qu’on vous prenne pour un « vendu », comme certaines blogueuses ont pu en faire l’expérience).

Vous ne devez donc accepter de ne parler que de sujets qui entrent dans votre thématique, et de marques pour lesquelles vous auriez de toute façon écrit un article.

En effet, si le contenu ne convient pas à votre ligne éditoriale, il vaut mieux refuser de l’écrire. Pour 30€, ne risquez pas de décevoir vos lecteurs car ils ne reviendront plus vous lire…

 

L’annonceur (la marque) qui « commande » l’article va imposer un certain nombre d’éléments dans sa rédaction, et qu’il faudra donc respecter (encore une fois, si cela ne va pas à l’encontre de votre blog) :

  • description du contenu à rédiger,
  • éventuellement, le contenu à ne pas rédiger (par exemple parler de marques concurrentes),
  • liens vers le site de l’annonceur.

 

Il y a quelques règles supplémentaires à respecter :

  • mentionner le fait que l’article est sponsorisé (comme je l’ai fait au début de cet article par exemple) : c’est une obligation légale imposée par le Code de la Consommation, le but étant de ne pas influencer vos lecteurs à leur insu ;
  • faire des liens en nofollow : pour respecter les règles de Google de ne pas acheter ni vendre de liens qui perturberaient le positionnement de pages dans ses résultats de recherche.

 

SeedingUp, la plateforme de monétisation

SeedingUpSeedingUp est la plateforme qui m’a proposé d’écrire cet article sponsorisé. Il s’agit en fait de Teliad, qui a changé de nom et changé son positionnement suite à la pénalisation de Google. Pas de panique, si vous mettez vos liens en nofollow dans les articles sponsorisés, vous ne serez pas embêtés par Google. SeedingUp a bien retenu la leçon car ils proposent maintenant eux-mêmes de choisir les liens nofollow.

 

Pour proposer votre blog sur la plateforme, inscrivez-vous en cliquant sur ce lien.

 

Le principe de ce site est qu’en tant que « publisher » (soit éditeur de site, donc blogueur), vous faites ce qu’ils appellent des « offres ». Ils proposent ainsi :

  • de rédiger des articles sponsorisés (Blog Post),
  • de publier des publireportages, c’est-à-dire que la marque écrit un article invité sur votre blog,
  • de poster des vidéos,
  • de publier des infographies existantes,
  • de publier des communiqués de presse.

Les autres offres ne concernent pas vraiment les blogs ou bien sont des ventes de liens.

 

Après vous être inscrits, créez une offre : dans la rubrique Publishers, remplissez l’adresse de votre blog et choisissez le type d’offre, par exemple ici Blog Post.

trucs-de-blogueuse-seedingup-1

 

Décrivez votre blog, vous pourrez ensuite déterminer le montant que vous souhaitez recevoir pour chaque article. Le calculateur de prix vous donnera une fourchette de prix auxquels vous pourrez prétendre selon la popularité de votre blog, à vous de déterminer ensuite à combien vous accepterez de rédiger un article sponsorisé.

Par exemple, pour mon blog, un article vaut entre 57 et 97€ et je viens de mettre le montant à 97€ (je l’avais mis vers le milieu auparavant).

Important : choisissez les liens nofollow, comme ça les annonceurs ne vous contacteront pas pour des liens en follow.

trucs-de-blogueuse-seedingup-2

 

Ensuite, si un annonceur est intéressé par votre blog, vous recevrez une réponse à votre offre, comme la mienne que vous pouvez voir ci-dessous. (eh oui, je vais toucher 72€ grâce à cet article !)

 

trucs-de-blogueuse-seedingup-3

Après avoir rédigé le texte et intégré le contenu et liens demandés, je publie mon article et leur envoie l’url pour qu’ils puissent vérifier sa conformité, avec le bouton « Article intégré ».

 

Il n’y a plus qu’à entrer vos informations de paiement dans les « données client »pour recevoir ensuite vos gains.

A noter que certains articles sponsorisés sont réglés en plusieurs fois (par exemple 6€ en 12 mois au lieu de 72€ en 1 fois), car cela leur garantit que l’article restera en ligne pendant 1 an (et qu’on ne le supprime pas après avoir reçu le paiement) !

 

Et comme je suis (toujours) transparente avec vous, je vous informe que si vous vous inscrivez sur SeedingUp avec mon lien (celui-ci : SeedingUp), et que vous gagnez au minimum 10€ dans les 12 premiers mois, je toucherai une commission de 30€ (c’est fou ça !). Je vous ferai un bilan d’ailleurs bientôt.

 

A vous de jouer

Alors, pour ou contre les articles sponsorisés ? Essayez le calculateur de prix pour savoir combien coûterait un article sponsorisé sur votre blog, et dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis plus de 15 ans et partage ses compétences dans le blogging et le marketing digital.
Ancienne responsable e-commerce pour une marque de luxe, elle est l'auteure du livre "Augmenter le trafic de son blog" paru aux Editions Eyrolles.
Elle s'adresse à tous ceux dont la passion est le moteur.
Voir sa description détaillée.
X

Mot de passe oublié ?

Ou créez un compte

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.