Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Que faire avant de monétiser son blog ?

Vous avez un blog et même si sa vocation première n’était pas de gagner de l’argent avec, vous ne seriez pas contre de le monétiser, histoire de rembourser votre hébergement ou bien vos robes / chaussures / sacs / crèmes / maquillage / outils pour vos DIY ou autres sujets dont vous parlez sur votre blog ?

Il y a plusieurs étapes-clés à respecter avant de monétiser son blog, on ne peut pas espérer faire de partenariat avec des marques ou des plateformes de publicité si on n’a pas un minimum de trafic et de contenu sur son blog.

 

Pourquoi tout le monde ne peut pas monétiser son blog

Les partenaires qui vont être présents sur votre blog et qui vont vous permettre de gagner de l’argent veulent avant tout être visibles auprès de vos lecteurs. Cela fait pour eux une publicité très efficace et à moindre coût.

Ils vont donc regarder votre notoriété et le nombre de personnes que vous touchez pour être sûrs de rentabiliser leur investissement.

 

Il y a ainsi deux raisons pour lesquelles tout le monde ne peut pas monétiser son blog, il vaut mieux le savoir avant de se lancer dedans et être déçu des résultats.

 

1. La première raison est qu’il faut être très motivé :

  • On doit faire un blog sur un sujet qui nous passionne et que l’on maîtrise pour à la fois écrire des articles de qualité,
  • mais également être régulier.

En effet, c’est ce qui va déterminer le trafic de votre blog, élément indispensable pour le partenaire.

 

2. La deuxième raison est que le thème de votre blog ne prête peut-être pas à la monétisation.

En effet, il faut que le thème soit dans un domaine qui intéresse et où il y a beaucoup de partenaires potentiels : si vous parlez de biens de consommation dans votre blog (mode, beauté, déco, shopping, etc) qui impliquent des marques, il est évident que le potentiel est énorme, nous connaissons tous des blogueurs renommés qui vivent de leur passion grâce à leurs partenariats.

Tous les DIY ont aussi du potentiel car vous parlez du matériel dont vous avez besoin.

Il n’y a pas besoin de parler de choses physiques non plus car les services sont quelque chose de très recherché et très vendu aussi : si votre blog a pour thématique des problématiques comme le fait de vouloir maigrir, de séduire, de mieux parler en public, de parler en anglais, etc, les formations pour s’améliorer ou résoudre son problème sont aujourd’hui très courantes sur Internet.

Très peu de blogs sont non monétisables en fait.

Car même les blogs d’humeurs ou de divertissement où il est plutôt difficile de faire acheter des choses par vos lecteurs (par exemple si votre article parle des défauts de votre ex ou si vous postez des images drôles trouvées sur le web), vous pourrez toujours mettre de la publicité si vous avez un énorme trafic.

 

trucs de blogueuse - avant de monétiser son blog

 

Quelles sont les étapes-clés avant de monétiser son blog ?

Si vous venez de lancer votre blog (et que vous êtes très motivée et que vous êtes dans un thème qui intéresse), voilà ce qu’il faut faire avant de monétiser son blog :

  • Avoir son propre nom de domaine : en effet, cela permet d’être plus crédible, aussi bien aux yeux de vos lecteurs, que de vos futurs partenaires (qui vont se dire que vous êtes crédibles auprès de vos lecteurs).
  • Avoir son propre hébergement : si vous dépendez d’une plateforme et n’êtes pas complètement autonome, vous ne pourrez pas insérer du code et mettre les différentes bannières où vous voulez.
  • Bien travailler son référencement (n’oubliez pas de télécharger mon guide pour « Référencer son blog en 20 étapes ») : un des critères que regardent les partenaires est ce que l’on appelle le PageRank, il s’agit d’un indice qui détermine la popularité d’un site. Il faut qu’il soit au minimum de 1 (sur 10) pour que certaines plateformes acceptent votre inscription. Par exemple, le PageRank de mon blog est de 0 pour l’instant alors je n’ai pas commencé à le monétiser. Vous pouvez tester le PageRank de votre blog sur ce lien-là: www.calcul-pagerank.fr/ Le PageRank n’est plus mis à jour depuis quelque temps, d’autres outils sont utilisés par les annonceurs (marques) pour vérifier la notoriété d’un blog.
  • Etre présent sur les réseaux sociaux : avoir votre page sur Facebook et Twitter au minimum prouvent que vous avez des sources de trafic variées.
  • Proposer une inscription à vos newsletters : encore une autre source de trafic !
  • Un minimum de 20 à 30 articles sur votre blog  : plus il y a de contenu, plus il y a de visiteurs, et mieux c’est référencé (et donc plus il y a de visiteurs). En plus le contenu que vous aurez déjà publié permettra aux partenaires de vérifier si votre thème correspond bien au leur.
  • Un trafic de 1000 visiteurs par mois au moins : là il s’agit d’une donnée qu’ils ne peuvent a priori pas vérifier, j’ai déjà inscrit des blogs en « gonflant » un peu mes statistiques :p
  • Une ancienneté d’au moins 3 mois : sinon vous ne pourrez pas donner votre nombre de visiteurs mensuel, ni avoir assez de contenu et de popularité.

 

Alors rendez-vous dans 3 mois pour que je puisse commencer à monétiser mon blog ! 😉

 

A vous de jouer

Est-ce que votre blog est monétisable aujourd’hui ? Quelles étapes devez-vous mettre en place avant ?

Vous pouvez répondre dans les commentaires ci-dessous !

 

 

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis plus de 10 ans. Elle manie le clavier de ses longs ongles et donne tous ses trucs de blogueuse pour aider la blogosphère.
Voir sa description détaillée.
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.