Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

C’est pourtant simple : « Ajouter un nouvel article« . En 3 clics, je peux facilement publier de nouveau sur mon blog.

Et pourtant.

Ca va faire pratiquement 1 an que je n’ai pas écrit ici (sans compter les 2 articles invités que j’ai juste mis en ligne). Que le temps passe vite ! Il s’en est passé, des choses depuis : je suis devenue maman. Être enceinte puis m’occuper de mon bébé maintenant qu’il est né, m’a donné le prétexte de ne plus écrire. Dire que certaines blogueuses maman ont créé leur premier blog pendant leur congé maternité ! Je me suis demandé comment elles faisaient.

Mais en réalité, je sais bien que ce n’est pas la raison pour laquelle j’ai déserté mon blog. Car quand on veut, on peut. Peut-être que je ne voulais plus bloguer, finalement ?

 

trucs-de-blogueuse-ecrire-article-motivation

 

Je suis déjà passée par une période de panne sèche, j’en parlais ici. J’avais plus ou moins cerné le problème, il s’agissait (je pensais) d’un manque de concentration. Et ma solution a été de m’isoler, et de réécrire, tout simplement. Un mot après l’autre, sans pression.

Sans pression du nombre de mots à écrire, du choix du sujet, ni même de faire des fautes de syntaxe.

Donc comme aujourd’hui, je m’étais dit que j’allais juste écrire quelques phrases, au gré de mes pensées. Car c’est plus facile de se dire qu’on va écrire un paragraphe, qu’un livre entier. Comme c’est plus facile de se dire qu’on va courir un pâté de maison, plutôt qu’un marathon.

 

Pourtant, je n’ai pas beaucoup réécrit depuis cet épisode. Il manquait encore autre chose.

Il paraît que le plus dur est la première action à faire, et qu’ensuite ça vient tout seul : mettre ses baskets pour aller courir, ou bien cliquer sur « Ajouter un nouvel article ».

 

Mais voilà, ce premier geste, fallait-il encore le faire. Alors comment l’initier ?

 

Depuis plusieurs jours, je discute avec une blogueuse que j’adore. Je la trouve très inspirante, elle a les pieds sur terre et elle sait transmettre ses idées avec passion. D’habitude, j’ouvre avec impatience ses newsletters mais là je suis carrément devenue accroc à nos échanges.

On se raconte nos vies, on se comprend, on se révèle. Je lui ai notamment expliqué les diverses raisons pour lesquelles j’ai un peu mis de côté le blogging, et au fur et à mesure de nos échanges, elle m’a donné le déclic pour reprendre mon clavier.

 

Et la preuve du « quand on veut, on peut », c’est que j’ai écrit une partie de cet article pendant que mon fils dormait dans mes bras, sur mon téléphone !

 

Donc me revoilà enfin avec mon nouvel article (qui je l’espère ne sera pas annuel). Il n’a pas de but particulier, si ce n’est de me remettre le pied à l’étrier. Mais comme j’aime bien quand même les morales des films à l’américaine (et surtout parce que j’aime bien tirer des conclusions / apprentissages de mes expériences / erreurs), je dirais qu’il n’y a pas que l’inspiration, la motivation et le fait de savoir pourquoi on le fait, pour éviter la procrastination. Il faut également un catalyseur qui aide à faire la première action.

Et ce catalyseur a été ma blogueuse ^^

Et vous, quel est le catalyseur de vos projets ? Qu’est-ce qui vous permet de vous lancer et d’enfiler vos baskets ?

 

 

X

Mot de passe oublié ?

Ou créez un compte

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.