Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Un titre accrocheur = la porte d’entrée aux articles les plus lus

Vous vous baladez sur Hellocoton, vous parcourez votre fil d’actualité. Qu’est-ce qui fait que vous allez plus lire un article qu’un autre ? Un titre accrocheur. Quelques exemples qui m’ont fait cliquer :

 

Le titre est un avant-goût de l’article, c’est ce qui va déterminer s’il va nous intéresser ou pas. Mais même si au final l’article ne nous intéresse pas, au moins on lui aura laissé sa chance. Alors qu’un article très intéressant qui n’a pas de titre accrocheur pourrait peut-être ne pas être lu… Quel gâchis ! Un titre d’article qui donne envie d’aller plus loin, voilà la porte d’entrée des visiteurs à votre blog !

 

Comment écrire un titre accrocheur

Bien sûr qu’il faut écrire avec son coeur et son instinct, mais comme pour rédiger un article, il y a des techniques, des modèles qui ont prouvé leur efficacité. Le titre doit à la fois remplir certains critères techniques, être descriptif et convaincant.

 

Le titre doit respecter certains critères techniques :

  • Le titre doit être court : il doit faire moins de 70 caractères pour ne pas être coupé dans les résultats de moteurs de recherche.
  • Il doit contenir les mots-clés sur lesquels on souhaite référencer l’article : c’est pour une question de référencement naturel (pensez à télécharger le guide pour Référencer son blog en 20 étapes) mais ça va également aider le lecteur à connaître le contenu.

 

Le titre doit être descriptif, refléter le contenu de l’article :

  • Le titre ne doit pas être trop court pour être assez précis (avec 70 caractères, on peut y arriver!), il faut que l’on sache de quoi on va parler.
  • Il doit être clair et concis, il faut utiliser des mots simples compréhensibles par tout le monde.
  • Le titre doit être bien en rapport avec le sujet et ne pas être mensonger : rien ne sert d’écrire un titre trop racoleur juste pour faire cliquer car si le lecteur part frustré, il ne va pas revenir aux prochains articles.

 

Le titre doit être convaincant, le fait de cliquer va apporter quelque chose au lecteur :

  • Il doit répondre à un besoin en apportant des solutions : c’est d’abord l’intérêt du lecteur qu’on souhaite avoir, il faut lui dire quelle valeur ajoutée on va lui amener
  • Il doit susciter des émotions : ça peut être surprenant, drôle, triste, donner un sentiment de satisfaction, etc.
  • Il faut qu’il attise la curiosité en en disant trop mais pas assez. On apporte bien quelque chose au lecteur, on répond à son désir de savoir.
  • Dans tous les cas, il faut toucher le lecteur.

 

trucs de blogueuse - titre accrocheur

 

Pourquoi j’ai cliqué

Avant de voir les modèles types de phrases qui ont fait leurs preuves, on va reprendre les exemples que j’ai cités plus haut et je vais vous dire pourquoi ils m’ont donné envie de cliquer pour en savoir plus :

  • Emballage cadeaux sans papier cadeau : ce titre me dit qu’il va répondre à un besoin que j’ai car je me retrouve toujours sans papier cadeau ; je fais donc en général avec du papier journal mais c’est trop moche ! D’ailleurs la solution apportée par Priscilla est une super idée, ce qui fait que je retournerai sûrement voir ses prochaines débrouilles !
  • Etre blogueuse – Déjà 4 mois : ce titre suscite 2 émotions en moi, non seulement je me reconnais car je suis aussi blogueuse mais cela attise ma curiosité car j’aimerais bien connaître le bilan de ses 4 mois.
  • Est-ce que t’es une étudiante qui déchire ? : cette fois-ci je ne m’identifie pas à la personne car je ne suis plus étudiante, mais elle a joué sur l’humour et je me suis dit que l’article allait être marrant aussi.
  • Comment recycler un shampooing ou un gel douche qui ne nous convient pas ? : ça répond à un besoin aussi, ou plutôt ça donne des idées. En plus son article répond à cette question sous forme de liste donc double satisfaction car j’ai mes réponses et en plus c’était facile à lire.
  • 5 raisons d’aller en Birmanie maintenant : pareil, ça me donne des idées car je réfléchis justement à une destination pour mes prochaines vacances. Le fait de dire qu’il y a 5 raisons en plus me dit qu’il doit y avoir de vrais arguments, et que je pourrai savoir en un clin d’oeil (en fait, cinq) si ça pourrait me plaire ou pas.
  • J’ai fait un rêve : juste de la curiosité. On ne sait pas trop si c’est un rêve éveillé ou pas, mais justement on a envie de savoir.

 

On peut également revenir sur mon propre titre : en général j’écris un premier titre qui me sert de base pour le contenu de mon article. Au début c’était « Ecrire un titre accrocheur« . Il y avait déjà l’essentiel avec le mot « accrocheur » qui donne envie de cliquer (ouf ! je ne mens pas en disant cela car si vous me lisez jusque là c’est que vous avez cliqué !)

Puis je modifie presque tout le temps mon titre après avoir écrit le contenu car l’article en lui-même m’aide aussi à savoir quelle direction privilégier. Je voulais qu’il réponde au besoin d’augmenter son trafic. Le titre est donc passé à « Ecrire un titre accrocheur pour avoir plus de trafic« .

Et enfin, je voulais rajouter une touche d’humour et de curiosité, à défaut d’apporter un résultat chiffré réel : j’aurais bien voulu pouvoir quantifier le trafic supplémentaire généré par un titre accrocheur mais c’est difficile de savoir car il faudrait avoir 2 fois le même article avec un titre différent, vu par des personnes différentes au même moment. Donc j’espère que vous avez vu que le « 23 fois » était à prendre au second degré et que vous n’allez pas le prendre pour un titre racoleur !

 

Les tournures de phrases qui font cliquer

Vous pouvez piocher dans les phrases suivantes :

  • Pour répondre à un besoin avec des solutions : « 10 façons de… » (ex: « 3 manières de customiser son col Claudine »)
  • Poser une question, car ça veut dire qu’on a la solution : « Comment faire pour… » (ex: « Comment créer un blog gratuitement »)
  • Choisir des mots qui parlent : « gratuit« , « rapidement« , « simple« 
  • Utiliser des superlatifs : « le meilleur », « le plus facile » (ex: « Le meilleur cupcake au Nutella de Paris »)
  • Donner des objectifs précis: « 23 fois plus de trafic… », « Comment perde 5 kg en 3 semaines »
  • Être poétique, mystérieux : « Ce moment où je voulais être petite comme une souris », « Mon secret pour … »

 

Enfin, n’oubliez pas non plus l’importance des sous-titres au sein de votre article ! Au même titre que le titre (ça fait beaucoup de titres), les sous-titres pour les paragraphes donnent envie d’aller plus loin dans l’article et de le lire en entier.

 

A vous de jouer

Faites de vos titres des promesses, des secrets à partager ; attisez la curiosité, montrez que vous allez apporter à vos lecteurs un vrai plus.

 

 

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis plus de 10 ans. Elle manie le clavier de ses longs ongles et donne tous ses trucs de blogueuse pour aider la blogosphère.
Voir sa description détaillée.
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.