Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Pour cet article-invité, j’ai le plaisir d’inviter Mathieu, qui est un « collègue » car il tient un blog où il partage ses trucs et astuces sur le web : toolsinweb.fr. Il nous parle de veille, vous savez, cette activité qui consiste à se tenir informé de l’actualité, suivre les tendances, surveiller ses concurrents… 


Organiser votre veille sur internet efficacement

Que vous soyez blogueur ou non, organiser sa veille doit être un problème à garder constamment à l’esprit.

J’espère ne pas avoir à vous convaincre de faire de la veille sur internet car l’intérêt de cette pratique nécessiterait un article à lui tout seul (voire un livre) !

Je pars du principe que vous êtes déjà convaincus de l’utilité de faire de la veille et que vous avez besoin de quelques astuces pour mieux vous organiser.

Vous n’avez probablement pas pensé à optimiser cette pratique !

 

Pourquoi faut-il organiser sa veille ?

trucs de blogueuse - organiser sa veille 1Cette question doit être au cœur de vos préoccupations.

Organiser sa veille pourra vous permettra d’une part de gagner plus de temps, d’autre part, mieux vous serez organisé, plus d’informations vous pourrez absorber et de meilleurs qualité elle sera.

Organiser son temps pour être plus productif est tendance ces temps-ci. C’est aussi valable sur internet.

Après avoir lu cet article, vous pourrez gagner de précieuses minutes quotidiennement.

 

Image : Nemo

 

Les pré-requis pour bien organiser sa veille

Les softs skills ou competences douces

Vous êtes convaincu que faire de la veille est primordial dans la vie de tout individu vivant en société. Maintenant, vous vous posez la question « comment faire ? » pour mieux m’organiser.

Vous trouverez ci-dessous quelques idées et éléments de réponses.

Tout d’abord, organiser sa veille de manière efficace requiert quelques « soft skills ».

Un soft skill est une compétence que l’on acquiert avec le temps sans forcément être conscient ou pouvoir mesurer notre progression.

Je suis personnellement un fou de l’apprentissage et c’est même une obsession. C’est pourquoi je suis convaincu de l’importance des compétences au quotidien.

 

  • Vous devrez avoir l’esprit de synthèse.

Pour améliorer cette compétence, rien de tel que la tenue d’un blog.

Si vous avez déjà un site personnel, que vous postez régulièrement et que vous vous intéressez aux bonnes pratiques, laissez faire le temps et votre esprit de synthèse s’améliorera automatiquement.

Savoir synthétiser vous permettra de tirer le meilleur parti d’un article ou d’un livre et donc de ne retenir que l’essentiel.

 

  • Vous devrez également améliorer votre rapidité de lecture.

Ces derniers temps, les extensions Chrome ou Firefox de lecture rapide ont poussé comme des champignons. Cette notion de vitesse de lecture n’est pas récente et ça fait personnellement pas mal d’années que je m’entraine à cette pratique.

Vous l’aurez compris, plus vous lirez vite plus vous pourrez lire et donc apprendre rapidement. De plus, la lecture rapide permet de retenir plus facilement l’information.

A cela est lié l’idée de lire un texte dans les grandes lignes (ou plus couramment lecture en diagonale).

 

Avoir l’esprit de synthèse et savoir lire très rapidement sont deux compétences que vous mettrez du temps à développer (car ça demande beaucoup de pratique).

Néanmoins, cela vous servira tous les jours.

Plus vous développerez ces compétences et plus vous gagnerez du temps et de l’efficacité. Je n’ai cité que ces deux compétences mais il y a encore beaucoup d’autres softs skills très interessants.

 

Dégager du temps pour faire votre veille

Même si on parle ici de gagner du temps et de l’efficacité par une gestion correcte de sa veille, l’idée est quand même l’efficacité.

Plus on aura de temps à y consacrer, meilleure notre veille sera.

Pour faire une veille efficace, il faudra dégager du temps quotidiennement.

Par exemple, 20 minutes par jour seront nécessaires.

Si vous loupez un jour, vous devrez faire 40 minutes le lendemain ou vous pourrez passer à coté d’une partie de l’actualité.

Rassurez-vous, rater un jour est rarement grave car les actualités importantes sont relayées plusieurs jours d’affilé.

Par contre, lorsque vous loupez plus d’une semaine, vous risquez vraiment manquer des évènements importants.

Les bons outils

Vous avez dégagé du temps à consacrer à votre veille, vous devez maintenant vous munir des bons outils.

 

  • L’arme fatale sera l’agrégateur de flux RSS (Really Simple Syndication).

Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous partez de loin mais rassurez vous, rien n’est perdu !

Un flux RSS rassemble le contenu d’un site web sur une même page et il devient très facile de consulter l’ensemble du site.

L’agrégateur servira quant à lui à réunir plusieurs sites sur une même page.

Par le passé, j’utilisais Google Reader.

Depuis sa fermeture en 2012 j’utilise à présente Feedly qui le remplace parfaitement.
trucs-de-blogueuse---organiser-sa-veille-2

Sources : Nemo et Svilen.milev

 

  • En plus de cela, j’utilise l’outil gratuit Pocket.

Cet outil me sert lorsque j’ai dépassé mon quota quotidien de temps alloué à la veille (pour reprendre l’exemple précédent, 20 minutes).

Si un article est vraiment intéressant et que je ne peux pas passer à coté, alors je le stock dans Pocket (anciennement Read It Later).

C’est important de se fixer des limites temporelles (par exemple si l’on se fixe 20 minutes, il ne faut pas le dépasser). Vous avez d’autres choses très importantes à faire et cela vous permet d’être plus productif.

 

  • Vos mails seront d’une grande utilité.

Vous pourrez vous abonner à la newsletter des sites qui ont le plus d’importance à vos yeux.

Comme cela, vous recevrez directement dans votre boîte les derniers articles. Vous ne prenez pas le risque de passer à coté.

 

  • Enfin, vous devrez vous munir d’un compte sur les différents réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter et Google+ (à minima, mais vous pourriez rajouter Instagram, Pinterest, Tumblr… en fonction de votre secteur d’activité).

Je ne m’étendrais pas sur le sujet (car c’est vraiment vaste).

 

Organiser votre veille

Maintenant que vous remplissez tous les prérequis précédents, voici comment doit s’articuler votre veille pour être le plus efficace possible.

 

Les flux RSS

Dans votre agrégateur de flux RSS, vous devrez parcourir quotidiennement l’ensemble des derniers articles.

Pour cela choisissez le type d’affichage qui vous semble le mieux et le plus confortable. Personnellement, j’utilise le format liste sans photo car cela prend moins de place.

Les titres qui vous sautent aux yeux sont importants pour vous, ouvrez dans une nouvelle fenêtre l’article et continuez de parcourir la liste (ne consultez pas l’article tout de suite car passer d’une tâche à l’autre fatigue et fait perdre du temps).

Une fois que vous êtes au bout des derniers articles, marquez tout comme lu pour vider votre encours. De cette manière, vous ne devriez plus avoir d’article à lire dans Feedly.

 

Une fois Feedly propre, gardez le ouvert car nous en aurons besoin pour la suite (ajouter des sources).

Vous avez maintenant un certain nombre d’onglets ouverts dans votre explorateur.

La prochaine étape consiste à parcourir ces onglets plus en détail.

Sur chaque onglet, lisez une première fois le contenu en diagonale (titres et premières phrases de paragraphes – si il n’y a pas de titre vous pouvez d’ores et déjà fermer l’onglet…).

Si cela vous inspire, lisez plus en détail.

Lorsque l’article est vraiment long, ne perdez pas trop de temps et envoyez l’article dans Pocket (vous êtes pressés).

Si l’article n’est pas trop long, traitez le maintenant jusqu’au bout.

Eventuellement, commentez l’article ou partagez le sur les réseaux sociaux.

 

Trouver des sources de contenu 

Vous avez lu l’article, ne fermez pas tout de suite l’onglet !

Les commentaires sont une mine d’or en termes de sources de contenu. Rares sont les sites qui ferment les commentaires (et ce serait selon moi une grave erreur).

Il faudra consacrer une partie du temps à trouver des sites qui peuvent vous intéresser pour compléter vos flux RSS.

Vous pouvez aussi aller sur les sites des gens qui commentent les articles intéressants.

Ces sites ont généralement un rapport direct avec le thème abordé dans l’article qui vous a intéressé.

 

Pour trouver des sites intéressants, vous pouvez également regarder les « blogs rolls » des sites que vous suivez déjà (un blog roll est une liste de sites recommandés par l’auteur).

 

Si vous commentez l’article, abonnez-vous par mail aux réponses. Cela vous permettra d’une part de suivre la conversation, d’autre part surveiller les blogueurs qui viennent répondre.

 

Ah, maintenant vous pouvez fermer l’onglet et passer au suivant.

 

Parcourez les réseaux sociaux

Lorsque vous êtes arrivés au bout des onglets, passez maintenant aux réseaux sociaux. Surveillez vos différentes fils d’actualité (ou timelines) mais n’y consacrez pas trop de temps.

L’idéal étant de le faire plusieurs fois par jour quelques minutes pour ne pas être surchargé. Par exemple, si vous suivez beaucoup de gens sur Twitter, vous aurez du mal  à consulter tout ce qu’il s’est dit en fin de journée (et l’outil n’est pas fait pour ça).

Procédez de la même manière que pour les flux RSS pour trier les articles issus des réseaux sociaux.

 

Répartition du temps

Parlons enfin de répartition du temps.

En lisant les quelques lignes qui précèdent, vous avez surement l’impression qu’il faut y consacrer 2h par jour.

En fait, tout cela va très vite lorsqu’on est habitué (d’où l’idée de développer ses soft skills).

Pour vous donner un exemple concret (le mien), je passe environ 25 minutes par jour à décortiquer mes flux RSS (ceci comprend l’ajout de nouvelles sources), 15 minutes par jour sur les différents réseaux sociaux et 20 minutes par semaine sur Pocket.

Concernant le volume, j’ai actuellement dans Feedly plus de 150 flux RSS actifs (et oui, comptez également un temps pour faire le ménage dans les flux que vous ajouterez – supprimez notamment les flux inactifs pour ne pas encombrer votre liste) soit 400 articles par jour à parcourir environ.

Je vous rassure, sur les 400, j’en ouvre seulement 10% et n’en commente que 1 voir 2%.

Je suis également plus de 500 personnes sur Twitter (comptes actifs également car il faut faire le ménage des comptes inactifs de temps en temps…).

 

On arrive au bout de cette méthode de concentré pour ne garder que le meilleur.

Bravo, vous avez lu jusqu’au bout, merci beaucoup !

J’espère que cet article vous a apporté suffisamment d’éléments pour mieux vous organiser dans le traitement de ces informations qui arrivent en masse quotidiennement.

Je pourrais parler des heures de l’organisation d’une veille car cela est d’une part très passionnant et d’autre part un très vaste sujet.

 

N’hésitez pas à me poser vos questions, je pense que ma méthode est infaillible qu’en pensez-vous ?

 

A vous de jouer

Et vous, comment vous vous organisez pour votre veille ? Pensez-vous que la méthode de Mathieu soit infaillible ? N’hésitez pas à commenter ci-dessous !

 

 

Mathieu [Tools in web]

Mathieu, passionné de web depuis 2008, est l’auteur du blog Toolsinweb.fr. Depuis cette année, il veille régulièrement sur internet à propos des technologies du web et profite de ces outils pour partager sa passion et aider les internautes.
Voir son blog

Les derniers articles par Mathieu [Tools in web] (tout voir)

X

Mot de passe oublié ?

Ou créez un compte

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.