Plus de visiteurs, plus d'inscrits sur votre blog !!

Accédez à la bibliothèque de ressources gratuites pour blogueuse 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

L’auto-entreprenariat, un statut fait pour les blogueuses ? Loïs, du site e-commerce et blog Les Bijoux de Loïs, nous montre tout l’intérêt d’être auto-entrepreneur pour une blogueuse créa comme elle. Elle nous livre également son témoignage et pourquoi elle a choisi ce statut. N’hésitez pas à faire un tour ensuite dans sa boutique, ses bijoux sont trop mignons !


Même si tu en as déjà entendu parler, je te propose de revoir ensemble la définition d’une auto-entreprise : une personne choisit de déclarer ses activités, à titre principal ou secondaire, à travers ce régime simplifié.

En fait, ce statut est destiné aux personnes qui veulent vendre leurs créations ou leurs services légalement. Sache donc que déclarer ses ventes dans la case « revenus complémentaires » de ta feuille d’impôts ne légalise pas ton commerce.

 

Les avantages

L’auto-entreprise a de multiples avantages :

  • elle est facile à créer, sur le portail officiel www.lautoentrepreneur.fr, l’inscription est totalement gratuite
  • exercer son activité à temps plein (activité principale) ou en plus de son travail (activité complémentaire)
  • tu paies des cotisations en fonction de ce que tu vends (si ton chiffre d’affaires est nul, tu ne paies rien)
  • tu peux bénéficier d’aides si tu es chômeur, moins de 25 ans ou étudiant avec l’ACCRE
  • la comptabilité est très simplifiée, et tu peux déclarer tes revenus sur Internet
  • elle est facile à arrêter (je n’ai pas essayé, mais les démarches paraissent simples)

trucs-de-blogueuse---interet-auto-entrepreneur-1

Les inconvénients

Il faut toutefois souligner les inconvénients de ce statut :

  • la Cotisation Foncière des Entreprises : l’exonération dure une année seulement, après la taxe varie suivant les communes, et on ne peut pas toujours savoir à combien elle s’élève
  • les chiffres d’affaire sont limités (82.000€ par an pour la vente, 32.900€ pour les prestations de service)
  • il n’est pas possible de l’adopter pour tous les métiers

 

Attention : les cotisations sont prélevées sur le chiffre d’affaire (cad le total des ventes) et non sur le bénéfice (qui est le total des ventes moins les dépenses). A titre d’exemple, les cotisations pour la vente de marchandises s’élèvent à 14,10%.

trucs-de-blogueuse---interet-auto-entrepreneur-2

Ce statut te correspond si tu commences à vendre tes créations sur Internet, ou à des amis, si tu veux te faire un complément d’argent en plus de ton salaire ou de tes études, ou si tu envisages de faire grandir ta passion.

Mais ce statut n’est pas fait pour toi si tu penses que l’argent rentrera tout seul ou que tu seras connu rapidement, si tu ne veux pas t’embêter dans les papiers, si tu ne vends pas ce que tu fais, ou si tu ne sais pas où donner de la tête déjà maintenant !

 

L’auto-entreprise, malgré sa simplicité apparente, reste quand même une entreprise. Il vaut le coup d’y réfléchir sérieusement pendant plusieurs semaines avant de se lancer ! Tu peux trouver toutes les informations nécessaires sur le site de l’Auto-entrepreneur, qui est très bien fait.

trucs-de-blogueuse---interet-auto-entrepreneur-3

Partage d’expérience

Je te propose de lire mon expérience, car ça fait un an et demi que j’ai créé mon auto-entreprise.

A la base, j’ai fait des études de médecine, puis j’ai arrêté (tu peux lire mon article à ce sujet ici) et créé ma boîte, à 23 ans – ça sonne bien, n’est-ce pas ?

Je suis donc la chef de l’entreprise Les Bijoux de Loïs, qui a vu le jour en Janvier 2013. J’ai choisi le statut d’auto-entrepreneur, parce que je voulais vendre mes bijoux en toute légalité. Par contre, j’ai lu des tonnes de documents, de témoignages à ce sujet pendant un mois entier, en même temps que je préparais les papiers nécessaires à la création de l’entreprise.

J’ai souhaité faire de ma passion mon métier – et j’ai pu le faire parce que j’ai un mari qui travaille. Dans mon domaine, la création d’œuvres uniques, montées en bijoux, il est difficile d’être connue et rentable au point de gagner 3000€ dès le premier mois ! Même si je veux en vivre à long terme, pour le moment je suis contente d’avoir le temps de faire évoluer mon entreprise en n’étant pas une stressée des ventes.

Mon avis après ces un an et demi d’existence ? Ce statut correspond parfaitement à ma situation ! J’ai pu bénéficier de l’ACCRE et donc commencer en payant des cotisations réduites. J’ai aussi profité des formations très intéressantes que la Chambre de métiers de Lyon proposait.

Je travaille beaucoup en ce moment sur la partie communication, qui n’est pas la préférée des créatrices, mais qui est vraiment essentielle pour faire croître son business. Parce que même si l’argent n’est pas l’essentiel, mieux vendre ses créations est valorisant pour mon âme créative !

 

Suite à la lecture de cet article, penses-tu que le statut d’auto-entrepreneur pourrait te correspondre ?

 

 

Loïs [Les Bijoux de Loïs]

Loïs, 24 ans, est mariée et chef d'entreprise : elle a fait de sa passion son métier et crée des pièces uniques qu'elle vend sur son site consacré aux bijoux. Des astuces, des témoignages, des revues et bien d'autres sujets encore sont partagés sur son blog.
Voir également son site.

Les derniers articles par Loïs [Les Bijoux de Loïs] (tout voir)