Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide de 36 pages sur le référencement : je vous explique comment référencer votre blog en 20 étapes.
Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.
Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Encore un article-invité aujourd’hui (promis, je me remets à écrire très vite, on est en plein travail pour le nouveau blog de Gwena, la gagnante du 1er jeu-concours)…

Dans cet article c’est la blogueuse beauté So’ du blog So made up qui nous donne des conseils pour entretenir au mieux ses cheveux colorés ! Encore des astuces qui vont me servir à moi aussi, car vous ne le voyez pas, mais j’ai des cheveux colorés ^^


Bonjour bonjour !

J’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui sur le blog de Mia pour vous parler cheveux ! En effet, étant une blogueuse beauté, j’ai tendance à tester pas mal de choses sur mes cheveux et vouloir le meilleur pour ma pilosité capillaire !

Depuis environ un an, j’ai les cheveux colorés en rouge. Oui rouge. Pas aussi flashy que Laura de Lodoesmakeup (pour celles qui connaissent), mais quand même assez vifs pour qu’on me qualifie de « chevelure de feu » dans la rue (dixit un bénévole de l’Unicef). Vous imaginez bien que pour obtenir une telle couleur, cela demande un entretien permanent. Pour savoir comment je réalise ma couleur, je vous invite à aller voir mon article « Tout sur mes cheveux rouges ».

 

Mais aujourd’hui, je m’adresse à toutes les filles ayant les cheveux colorés, et pas seulement en rouge (non je ne suis pas raciste des cheveux) ! La coloration, même la plus délicate, est une agression pour le cheveu. Il faut donc compenser cela par une attention tout particulière.

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-1

La fragilité et la porosité du cheveu

Un cheveu coloré est donc un cheveu agressé. Cela peut se manifester de différentes manières. Je ne suis pas coiffeuse ni experte, je vous parlerai donc brièvement de ce que je connais.

A force de colorations (ou pour d’autres raisons), les cheveux peuvent se fragiliser. Ils deviennent secs, cassants et ternes. Pour régler ce problème (ou du moins le limiter), il faut à tout prix hydrater les cheveux, c’est-à-dire leur donner de l’eau (ça marche comme la peau).

Une autre conséquence de traitements traumatisants pour le cheveu est la porosité. C’est actuellement le cas de mes cheveux. Ils sont devenus poreux, c’est-à-dire qu’ils laissent passer l’eau et tout autre produit dans sa fibre, et ne le retiennent pas. Il existe un test simple pour voir si ses cheveux sont poreux, celui du verre d’eau. Je vous invite, pour en savoir davantage, à aller voir l’article de Mini.

La porosité se manifeste lorsque vous faites votre coloration et que le cheveu ne retient pas les pigments et que la couleur s’affadit très rapidement. Vous pouvez aussi le voir par le fait d’appliquer tous les soins possibles et que votre cheveu reste sec. Pour remédier à ce problème, il faut nourrir le cheveu, c’est-à-dire lui donner du gras (glamour !) afin qu’il se reconstruise.

Suite à ces infos un peu techniques, je vais vous parler des méthodes qui permettent, au quotidien, de prendre soin de ses cheveux colorés. J’évoquerai aussi les solutions aux deux problèmes énoncés plus haut.

Nettoyage et séchage

La première astuce a déjà été dite mille fois, mais c’est la plus efficace pour résoudre à peu près tous les problèmes de cheveux : espacer les shampoings.

Pour un cheveu coloré, ce conseil est primordial. En effet, chaque nettoyage enlève des pigments. Pour une coloration comme la mienne (c’est-à-dire une couleur pas naturelle) c’est flagrant. L’eau de ma douche est toujours rose ! Mais même lorsque vous avez une coloration ton sur ton, et que vous ne voyez rien partir, le pigment s’abîme. Il faut donc essayer, dans la mesure du possible, de faire le moins de shampoings possible par semaine. Cela sera bon pour votre couleur, mais aussi pour vos cheveux qui regraisseront moins vite ! Personnellement, je les lave tous les 3 jours (voire 4), et le 3ème jour je les attache pour ne pas paraître complètement crade (on le fait toutes hein !) !

La deuxième astuce est de faire son shampoing à l’eau froide. C’est connu, l’eau froide resserre les écailles du cheveu (et aussi les pores de la peau). Alors c’est clair, faire son shampoing à l’eau froide, au mois de janvier c’est pas forcément très évident. Mais pour limiter les dégâts, je vous conseille de les laver à une eau pas trop chaude, et de finir le rinçage à l’eau froide. Le fait de resserrer les écailles va fortifier le cheveu, et faire qu’il retiendra mieux les pigments (puisqu’il sera plus « fermé »).

Enfin, toujours par rapport au fait que le froid est bien meilleur pour les cheveux que la chaleur, je vous conseille de les sécher à l’air libre. C’est meilleur pour tous les types de cheveux. Mais je sais aussi qu’au quotidien, ce n’est pas forcément évident. Essayer donc de laisser le plus de temps possible vos cheveux sécher d’eux même (pendant que vous vous préparez, prenez le petit dej…) et lorsque vous passez au séchage, ne choisissez pas la plus haute température, voire l’option « froid ». Vos cheveux sècheront un peu moins vite, mais votre coiffure tiendra mieux (l’air froid fixe la coiffure) ! Pareil pour le lisseur, ce n’est pas du tout conseillé, mais si vous n’avez pas le choix, baissez le plus possible la température.

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-sechage

Le shampoing

Mon premier conseil est assez évident, mais on ne sait jamais : choisissez un shampoing pour cheveux colorés ! J’ai moi-même les cheveux de nature plutôt grasse, mais j’ai en quelque sorte mis de côté ce problème depuis que j’ai les cheveux colorés. L’espacement des shampoings expliqué plus haut a amélioré ce problème, et comme on le dit souvent au sujet de la peau, ce n’est pas parce qu’on a des imperfections qu’il faut zapper l’hydratation ! C’est pareil pour les cheveux, le fait de les nourrir dissuade le sébum de se répandre rapidement (c’est du moins la théorie qui marche sur moi).

Pour le shampoing on zappe donc les traitements agressifs, et on prend un shampoing hydratant (pour les cheveux secs) et/ou un shampoing nourrissant (pour les cheveux poreux). Les shampoings pour cheveux colorés sont censés répondre à ces problèmes.

On a aussi l’habitude de faire plusieurs shampoings, pour laver le cheveu en profondeur. De mon côté, je ne suis pas forcément adepte du no poo, mais il me semble qu’il ne faut pas trop agresser le cheveu (tout comme la peau). Un shampoing suffit donc, deux s’ils sont vraiment sales. Car encore une fois, plus vous faites de shampoings, plus ça enlèvera ou ternira les pigments de la couleur.

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-shampoing

L’étape suivante est le masque. Pour des cheveux colorés, ça me semble indispensable, et ce à chaque shampoing. Il doit lui aussi remplir le même rôle que le shampoing. Pas besoin de le laisser poser des heures. Quelques minutes suffisent et un bon rinçage à l’eau froide enlèvera l’excès.

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-2

Les soins

Entre les shampoings, il faut encore prendre soin de ses cheveux, c’est un travail quotidien !

Pour les cheveux secs (donc manquant d’eau), je conseille les produits sous forme de crème.

Pour les cheveux poreux (donc manquant de gras), il faut plutôt utiliser des produits à base d’huile, car cela referme les écailles.

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-soins
Pour ces deux types de produits, je vous conseille de les appliquer une première fois sur cheveux essorés (une noisette pour la crème, deux-trois pompes pour l’huile), en penchant votre tête en avant et en insistant sur les pointes (pas touche aux racines, elles n’en ont en général pas besoin). Puis, lorsque vos cheveux sont secs et tous les matins pour vous coiffer, vous pouvez en appliquer une plus petite quantité sur les pointes.

Enfin, pour les couleurs fortes (comme le rouge, le bleu, le vert…), je vous recommande fortement d’appliquer, une fois par semaine, un soin repigmentant. Il va permettre de booster la couleur et d’espacer les colorations. J’utilise le Mulato dont j’ai parlé dans cet article, et je l’aime beaucoup !

trucs-de-blogueuse-beaute-cheveux-colores-3
Voilà tout ce que je peux vous dire sur le quotidien d’un cheveu coloré ! Merci à Mia de m’avoir laissé la main le temps d’un article ^^

A vous de jouer

Avez-vous des cheveux colorés vous aussi ? Connaissiez-vous toutes ces techniques pour les entretenir ?

 

 

So' [So Made Up]

Sophie, alias So', 24 ans et étudiante, s'est lancée dans l’aventure du blogging après avoir suivi une multitude de blogs beauté et de chaînes youtube. Elle s'est petit à petit forgé une opinion propre et un goût pour les cosmétiques,et espère apporter son petit quelque chose parmi la multitude de blog beautés.
Voir son blog

Les derniers articles par So' [So Made Up] (tout voir)

X

Mot de passe oublié ?

Ou créez un compte

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.