Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

C’est peut-être une question à laquelle on ne pense pas forcément, mais elle peut avoir son importance : à qui envoyer la newsletter de son blog ?

 

Pourquoi cibler sa newsletter ?

Prenons un blog lifestyle qui parle à la fois de beauté, mode, déco, DIY, cuisine et voyage. Prenons un autre blog qui donne des recettes de cuisine. Si vous cherchez une idée de repas pour vos beaux-parents ce week-end, vers quel blog allez-vous vous tourner ? …

Que ce soit pour ses abonnés ou les lecteurs de son blog en général, il faut se demander à qui l’on veut s’adresser. Cela peut paraître contradictoire, mais le premier blog ne va pas intéresser toutes les femmes qui cherchent des astuces pour se maquiller + toutes les femmes qui veulent des idées de looks + toutes les femmes qui souhaitent de l’inspiration pour chez elles + etc… Ce n’est pas cumulatif. Au contraire, il est très certainement probable que le blog de cuisine à base de pâtes exclusivement ait plus de visiteurs que le blog fourre-tout, euh lifestyle.

De même, est-ce que le blog va donner des recettes de pâtes aux étudiants qui ont peu de budget, ou aux fans de nourriture italienne gastronomique ? Les termes à utiliser pour décrire les instructions, les ustensiles à proposer pour cuisiner ne vont pas être les mêmes.

 

Cibler les abonnés de sa newsletter est dans la continuité du ciblage des lecteurs. Savoir à qui l’on s’adresse va nous permettre de :

  • connaître le niveau de connaissances de ses abonnés,
  • savoir quel vocabulaire utiliser pour s’adresser à eux,
  • proposer du contenu qui les intéresse vraiment,
  • avoir un taux d’ouverture et taux de clic plus intéressants.

 

Eh oui, avoir 100 abonnés ne signifie pas que l’on aura 100 visites sur son blog à chaque envoi de newsletter. Un certain pourcentage seulement va ouvrir vos e-mails, il s’agit du taux d’ouverture. Et une autre part va cliquer sur un lien après avoir lu le mail, il s’agit du taux de clic.

Le but des newsletters étant de générer du trafic vers son blog, il vaut mieux que la liste d’abonnés soit qualifiée, c’est-à-dire qui soit vraiment intéressée par notre correspondance. Par exemple, demander à des internautes de s’abonner à votre newsletter pour participer à un jeu-concours permettant de gagner un iPad n’a pas vraiment de grand intérêt… A quoi bon avoir des abonnés qui ne vont pas lire vos prochains courriers ?

 

A qui envoyer sa newsletter ?

A tout le monde ?

En général, on souhaite que tous les lecteurs de son blog s’abonnent à sa newsletter (ainsi qu’à nos profils de réseaux sociaux, mais là n’est pas la question). On propose ainsi un formulaire d’inscription qui permet de recevoir tous les prochains articles à paraître.

 

A ceux qui le demandent

Vous ne pouvez pas ajouter vous-mêmes des adresses mails à votre liste et leur envoyer des e-mailings :

 

La personne qui a donné son consentement pour recevoir une newsletter est appelé un « optin« . (Elle a choisi (« to opt » en Anglais) d’être dans (« in ») notre mailing list.

L’accord doit être :

  • libre : c’est la personne qui a choisi de s’abonner, par une action volontaire de sa part (il est ainsi interdit de pré-cocher une case),
  • et spécifique : on doit préciser à l’internaute ce qu’il va obtenir en s’abonnant.

 

Si vous demandez une confirmation d’inscription par e-mail à vos abonnés, ceux-ci sont appelés des « double optin« . (Une personne qui s’inscrit sans avoir besoin de confirmer son inscription est un « simple optin« , le risque étant que quelqu’un l’ait inscrit sans qu’il ne le veuille.)

En B to B (Business to Business), on peut envoyer une newsletter à quelqu’un qui ne l’a pas demandé : c’est un « opt out« . Il peut continuer à recevoir vos mails (« opt out passif »), ou décider de se désabonner (« opt out actif »).

 

A ceux qui sont vraiment intéressés

Comme les abonnés peuvent ne pas être intéressés par l’ensemble des sujets que l’on aborde, il se peut qu’ils ne souhaitent pas s’abonner par peur d’être noyés d’informations inutiles. Le blog lifestyle pourrait ainsi proposer une newsletter spéciale mode, une autre spéciale DIY, etc.

Le choix de la liste peut se faire dès l’inscription, par exemple à l’aide d’une case à cocher, ou bien vous pouvez essayer de récolter un maximum d’adresses mail et ensuite de segmenter les envois :

  • quand vous parlez d’un événement en région parisienne, n’envoyez qu’à ceux qui sont à moins d’une heure de Paris,
  • si vous proposez une offre dédiée aux premiers achats, ne l’envoyez pas à ceux qui ont déjà acheté,
  • etc.

 

A vous de jouer

Quelle serait votre cible pour vos newsletters ?

 

 

Series NavigationComment créer une liste et collecter des abonnés ? >>

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis près de 10 ans. Elle manie le clavier de ses longs ongles et donne tous ses trucs de blogueuse pour aider la blogosphère.
Voir sa description détaillée.
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.