Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Quelles statistiques suivre pour savoir si les emailings que l’on envoie sont performants ?

Les KPI ou indicateurs de performance des newsletters

 

Taux d’inscription

Le taux d’inscription est le pourcentage d’inscriptions à la newsletter par rapport au nombre de visites du blog. Par exemple si sur 100 visites, une personne s’inscrit, il y a un taux de 1%.

Cette statistique est donnée par le prestataire qui gère la création des formulaires d’inscription : il compte le nombre de fois où le formulaire est vu et le nombre d’inscriptions effectuées. Le compte est donc fait sur le nombre de visites et non le nombre de visiteurs.

Etant donné que l’on peut créer plusieurs formulaires, de différents types et positionnés à des endroits différents du blog, on peut comparer lesquels sont les plus performants.

 

Taux de désinscription

Le taux de désinscription est le nombre de personnes qui se désinscrivent de la newsletter, sur le nombre de mails envoyés. Par exemple si j’envoie un emailing à 100% et qu’une personne se désinscrit, le taux est de 1%.

Les liens de désinscription se trouvent dans les mails eux-mêmes donc on compte le nombre de désinscrits par rapport au nombre de personnes qui ont reçu ce même mail, et non sur le nombre total d’abonnés dans la mailing list.

Cela permet ainsi de voir quelle newsletter a généré plus de désabonnements.

 

Délivrabilité ou taux de rebond

La délivrabilité est le pourcentage de mails réellement arrivés chez nos abonnés, sur le nombre d’envois. Si, pour une newsletter envoyée à 100 contacts, 99 arrivent bien dans leur boîte de réception, on a un taux de délivrabilité de 100%.

A l’inverse, le taux de rebond est le pourcentage de mails arrivés dans les spams, sur le nombre d’envois : ainsi le taux de rebond serait de 1% dans cet exemple précédent.

 

Taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est le pourcentage de personnes ayant ouvert un emailing, sur le nombre de personnes l’ayant reçu dans leur boîte de réception. Si on envoie une newsletter à 100 abonnés et que 20 l’ouvrent (et que tout le monde l’a bien reçu), on a un taux d’ouverture de 20%.

Chaque newsletter envoyée a donc son propre taux d’ouverture et on compare les newsletters entre elles pour savoir laquelle a eu le plus de succès.

 

On peut aussi avoir le taux d’ouverture global et le taux d’ouverture unique :

  • global : c’est le nombre total d’ouvertures qui est pris en compte donc une même personne qui ouvre 2 fois le même mail sera compté 2 fois. Le taux d’ouverture peut donc dépasser les 100%.
  • unique : c’est le nombre d’ouvertures par personne. Si elle a ouvert 2 fois, elle ne sera comptabilisée qu’une seule fois.

 

A noter que l’ouverture est mesurée grâce à un code de suivi sous forme d’image invisible pour nous. Lorsque le mail est ouvert, l’image est téléchargée, ce qui envoie un message disant qu’il y a eu ouverture. Par contre, cela ne marche que si le mail est en html et si le serveur de messagerie a affiché les images. Cela veut donc dire que si l’internaute a ouvert le mail mais n’a pas chargé les images et n’a pas cliqué sur un lien, il apparaîtra comme non ouvert.

Le taux d’ouverture n’est donc pas une statistique vraiment fiable, il faudra juste s’en servir comme élément de comparaison d’une newsletter à l’autre.

 

Taux de clic

Le taux de clic est le pourcentage de personnes ayant cliqué sur un des liens de la newsletter, par rapport au nombre de personnes l’ayant reçu dans leur boîte de réception. Donc si 10 personnes sur les 100 qui ont reçu une newsletter, ont cliqué, on a un taux de clic de 10%.

On peut avoir ici également un taux de clic global et un taux de clic unique.

 

Taux de réactivité

A ne pas confondre avec le taux de clic, le taux de réactivité est le nombre de personnes ayant cliqué, sur le nombre de personnes ayant ouvert le mail.

On appelle parfois ce taux, le taux de clic sur ouverts ; certains l’appellent même le taux de clic (tout court) alors il faut demander des précisions si on vous donne des taux élevés.

Même si on en parle moins, ce taux est est très intéressant à suivre car c’est lui qui détermine si le contenu d’un emailing a été intéressant ou pas. En effet, regardons les résultats de 2 campagnes emailing :

  • pour la campagne A, le taux d’ouverture est de 40% et le taux de clic 12% : pour 100 emailings reçus, 40 ont ouvert et 12 ont cliqué ;
  • pour la campagne B, le taux d’ouverture est de 25% et le taux de clic 10% : 25 ont ouvert et 10 ont cliqué.

En terme d’ouverture, la campagne A est la plus performante car 40% ont ouvert vs 25% pour la campagne B (par exemple, l’objet du mail A donnait plus envie d’ouvrir que celui du B).

Mais en terme de clic, c’est la campagne B qui a eu plus de succès car sur ceux qui ont ouvert, 30% ont cliqué dans la campagne A (12 sur 40) et 40% dans la campagne A (10 sur 25) : le contenu du mail a plus incité au clic dans le mail A.

 

Taux de transformation ou taux de conversion

Si vous envoyez une newsletter ayant pour but de vendre ou bien toute autre action mesurable (inscription, demande de contact, lien d’affiliation…), vous pouvez calculer un taux de transformation : il s’agit du nombre de personnes ayant réalisé l’action (ou transformé), sur le nombre de personnes ayant vu la page de vente (ou le formulaire d’inscription, de contact, etc.).

 

Taux de plainte

Certains services emailing peuvent donner ce chiffre : il s’agit du nombre de personnes ayant signalé le mail comme indésirable, sur le nombre de personnes l’ayant reçu.

 

Nombre d’optin

Il s’agit du nombre d’abonnés ayant donné leur accord pour faire partie de votre la mailing list, donc le nombre d’adresses mail à qui vous pouvez envoyer vos newsletters.

Ce n’est bien sûr pas la quantité mais la qualité qui compte car il vaut mieux avoir 1000 abonnés qui sont fidèles et intéressés par vos messages, que 2000 qui n’ouvrent jamais et qui n’ont peut-être même pas donné leur consentement.

 

Pratiquement tous ces chiffres sont donnés par votre logiciel de gestion emailing, sauf :

  • le taux de réactivité qui est rarement donné mais vous pouvez le calculer vous-même,
  • le taux de transformation, qui est calculé en comptant le nombre d’actions sur le nombre de vues, donc avec Google Analytics (ou tout autre logiciel de statistiques) et la plateforme qui comptabilise vos ventes / leads / commissions.

 

A vous de jouer

Et vous, quelles statistiques surveillez-vous pour vos newsletters ?

 

Series Navigation<< Plan d’action Newsletter + trame à téléchargerPourquoi améliorer la performance de ses newsletters ? >>

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis près de 10 ans. Elle manie le clavier de ses longs ongles et donne tous ses trucs de blogueuse pour aider la blogosphère.
Voir sa description détaillée.
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.