Téléchargez mon guide sur le référencement

Et recevez les derniers articles par mail
trucs-de-blogueuse-guide-referencement

Pourquoi la newsletter est si importante pour un blog ?

On a souvent l’impression que lorsqu’on écrit un article sur son blog, on doit ensuite croiser les doigts pour que quelqu’un tombe dessus par hasard pour le lire, surtout quand le blog est tout jeune.

Lorsqu’on partage son article sur Facebook ou Twitter, on espère que la publication soit vue par nos fans sans avoir à payer une mise en avant. Même si on essaie d’optimiser le référencement de l’article, on ne sait pas en quelle position il va apparaître dans les résultats de recherche et combien de personnes le verront et cliqueront dessus. Dans les 2 cas, on ne peut pas prévoir à l’avance combien de personnes liront notre article.

Pourtant, il existe des moyens d’avoir des lecteurs à la demande (eh oui, vous avez bien lu) et la newsletter en fait partie.

Qu’est-ce qu’une newsletter ?

Une newsletter est un e-mail envoyé par un expéditeur à un destinataire à la demande de celui-ci, et qui contient des informations intéressantes pour le destinataire.

L’expéditeur peut être un organisme, une société, une marque, une blogueuse ou un blogueur.

Le destinataire est une personne qui souhaite avoir des informations sur la société, la marque ou les thématiques abordées par un blog.

Les newsletters contiennent souvent des informations en avant-première, des offres commerciales et permettent de maintenir un lien entre l’expéditeur et l’abonné.

 

Dans le cadre d’un blog, une newsletter permet en général d’envoyer à ses lecteurs les derniers articles publiés.

Dans ce Dossier Spécial Newsletter, nous allons surtout nous placer du côté de l’expéditeur, en tant que blogueur.

 

Qu’est-ce qu’une liste de diffusion ?

On peut aussi l’appeler liste d’abonnés, il s’agit de la liste des adresses mail à qui l’on envoie ses newsletters.

Cette liste contient bien entendu les adresses mail, mais peut aussi contenir les noms et prénoms des personnes correspondantes, ainsi que d’autres informations qui peuvent nous être utiles.

 

Dans le langage Marketing et juridique, un abonné à votre newsletter est appelé un optin : cela vient de l’anglais « to opt » qui signifie « choisir », c’est-à-dire qu’il a donné son accord pour recevoir vos e-mailings.

 

Quel est l’intérêt de proposer une newsletter ?

Si vous suivez un peu vos statistiques de visite, notamment avec Google Analytics, vous pouvez voir que le nombre de personnes qui ne visitent qu’une seule fois votre blog est assez élevé.

Sur mon blog actuel, presque ¾ des visiteurs sont nouveaux, ce qui veut dire qu’ils n’étaient jamais venus auparavant (ce qui semble positif car cela signifie que mon blog est découvert par de nouvelles personnes) mais cela veut aussi dire que seulement ¼ est revenu au moins une deuxième fois.

 

Vous devez donc trouver un moyen de les faire revenir sur votre blog : vous pouvez pour cela proposer vos liens de réseaux sociaux, votre flux rss, ou écrire des articles tellement inoubliables, qu’ils se souviendront forcément de vous parmi les milliers de blogs qui existent…

Mais tout le monde ne souhaite pas forcément montrer sur Facebook quel genre de pages ils aiment, ils n’ont peut-être pas de compte sur Twitter, ou ont une mémoire de poisson rouge…

Par contre, pratiquement tout le monde a une adresse mail ! Et ils la consultent presque tous les jours :

trucs-de-blogueuse-newsletter-pourquoi-newsletter-blog

 

Si on regarde le nombre de vues d’un de mes derniers articles, on peut voir que j’ai eu, à la fin de la journée de la publication :

  • 35% de visites venant de mes abonnés à la newsletter
  • 42% de Google
  • 3% de Facebook
  • 2% de Twitter
  • 6% de Hellocoton
  • 9% venant de trafic direct (en tapant mon adresse dans la barre d’url)
  • 3% venant d’autres sites

Bien entendu, le pourcentage de visites venant de Google peut augmenter au fil du temps, on peut partager de nouveau l’article sur les réseaux sociaux. Mais on ne pourra pas garantir combien de visiteurs on aura à chaque publication.

 

Avec une newsletter, vous pourrez écrire autant de fois que vous le souhaitez à vos abonnés (dans la limite du raisonnable bien sûr) et donc générer du trafic à la demande. Avec les réseaux sociaux, vous ne pouvez pas savoir quelle sera la portée de vos publications. Avec votre e-mailing, vous savez quel est le taux d’ouverture et le taux de clic moyens.

Plus vous aurez une grande liste de diffusion, plus vous aurez de trafic. C’est mathématique !

Et selon les objectifs que vous avez pour votre blog, qui dit « plus de trafic », dit « plus de commentaires », « plus de partages », « plus de visibilité », « plus de partenariats », « plus de ventes »…

 

De plus, en communiquant par mail avec vos lecteurs, vous pouvez instaurer une relation privilégiée, de proximité, de confiance.

 

En résumé, la newsletter permet de :

  • toucher tout le monde car tout le monde a une adresse mail,
  • générer du trafic à la demande,
  • prédire à l’avance le nombre de visiteurs qui liront vos articles,
  • garder un lien avec vos lecteurs et les fidéliser.

 

A vous de jouer

Et vous, est-ce que vous proposez une newsletter sur votre blog ? Pensez-vous que ce soit indispensable pour une blogueuse ou un blogueur ?

 

Series Navigation<< Dossier Blogging : NewsletterNewsletter vs Facebook vs SEO : lequel privilégier ? >>

Mia W.

Mia, de son nom de plume, est trafiquante de blogs depuis près de 10 ans. Elle manie le clavier de ses longs ongles et donne tous ses trucs de blogueuse pour aider la blogosphère.
Voir sa description détaillée.
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.